Le goût de l’élégance

Johanne Seymour

Libre expression

Ce livre est mon petit trésor du mois! Wow! On comprend dès les premières pages que Simone, le personnage principal est malheureux. 

Écrite de façon très poétique, l’histoire a touché mon âme. L’amour des livres, la richesse de chacun d’entre eux. Lorsque je retrouverai mon poste en librairie, je me rappellerai plusieurs passages du livre. En fait, je pense même les faire imprimer et les garder avec moi.

Voici l’un de mes passages favoris:

  • .. où suis-je?

Elle me regarde avec compassion.

  • La ou le coeur guérit et où la tête se nourrit.
  • Pardon?
  • T’es dans une librairie, Simone. Ici, il y a tout ce qu’il faut pour soigner les maux et sustenter le cerveau.

Quelques années après ma dépression, j’ai dit que la lecture m’avait en quelque sorte sauvée. Elle m’a permis d’amener ma tête dans un autre monde que le mien. Lire permettait à mon âme de s’évader le temps d’une lecture. 

C’est d’ailleurs le rôle qu’accomplit avec brio ce livre!

%d blogueurs aiment cette page :