MDJ – Un week-end de liberté

Mélanie Cousineau

Les éditeurs Réunis

À l’adolescence, je n’ai pas été celle qui fréquentait le plus la maison des jeunes. Aussi étrange que cela puisse paraître, je pense que c’est pour cela que j’ai aimé lire les 2 tomes de Mélanie Cousineau. Son histoire m’a ramené à cette époque de ma vie. J’y suis allée quelques fois, mais j’étais trop dans ma tête pour assumer ma présence.

Bref, Angélie a changé pour le mieux depuis qu’elle fréquente la MDJ. Selon moi en tout cas. Dans quelques jours, la gang s’en va dans une colonie de vacances. Angélie et ses amies attendent ce moment depuis des semaines!

Cependant, tout ne se passera pas comme prévu. Des embûches viennent rendre son expérience un peu moins agréable. D’abord, sa manie à vouloir éviter des problèmes à tout le monde lui en cause à elle-même. Disons qu’elle devra faire preuve de perspicacité avec ses parents pour qu’ils la laissent partir tel que prévu.

Une fois à la colonie de vacances, des secrets se forment et d’autres se dévoilent. Angélie d’ailleurs garde un très lourd secret. Elle tente tant bien que mal de ne rien laisser paraître, mais ça pèse lourd dans sa conscience. 

Heureusement, ou non, c’est selon le point de vue de chaque personne, ses émotions feront surface sans qu’elle puisse ne les retenir pour une fois. Elle posera un geste qui aura des répercussions. Bonnes ou mauvaises?

Je ne m’attendais pas à ce que l’auteure nous amène vers ce sujet. Parce que je l’ai tout dit: derrière chaque livre jeunesse se trouve une leçon de vie. Et j’ai aimé que Mélanie apporte ce sujet tabou, qui ne devrait tellement plus l’être!

Ouvrez le livre et votre esprit! Vous en ressortirez grandis!

Bonne lecture! 

%d blogueurs aiment cette page :